Sans-Souci

Des bois de cerfs enrubannés de couleurs,
En guise de lustre libre chute bleue,
Des acrobates comme des poulpes de bois.

Les mosaïques du mur sont des origamis,
En vert forêt rouge bordeaux jaune épice,
Le miroir est rond est profond est une porte.

Le chat noir repose sur une trapéziste,
Qui est couchée le tronc entre deux chaises,
Les doigts de pieds au ciel comme dans les rêves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s